Archives du mot-clé : Traduction

La traduction littéraire : entre conflits et compromis

« Si on traduit aulos par « flûte » et non « hautbois », à quel point est-ce trompeur ? » Dans un article intitulé « The conflicts of Classical translation », publié en mai 2017 sur le blog « OUPblog » de l’éditeur Oxford university Press, Robin Waterfield interroge sa pratique de traducteur. La traduction française inédite est réalisée pour Insula par les étudiants du Master en « Traduction spécialisée multilingue » (TSM) de l’Université de Lille.

Lire la suite →

Une énième traduction de l’Iliade d’Homère est-elle vraiment nécessaire ?

« Who needs another translation of Homer’s Iliad ? » est un texte de Anthony Verity, publié en novembre 2012 sur le blog de l’éditeur Oxford university Press : « OUPblog ». La traduction française inédite publiée sur « Insula » est réalisée par Pauline Vuillemin, étudiante en Master « Traduction Spécialisée Multilingue » – TSM, de l’Université Lille 3.

Lire la suite →

Bernardo Clariana : Ovide à New York

Nihil nisi flere libet.

« Bernardo Clariana : Ovidio en Nueva York » est un texte de Carlos Mariscal de Gante, publié en septembre 2014 sur le blog « Reinventar la Antigüedad ». La traduction française inédite publiée sur « Insula » est réalisée par Célia Demurger, étudiante en première année du Master « Traduction Spécialisée Multilingue » – TSM, de l’Université Lille 3.

Lire la suite →

La première traduction en espagnol d’Aulu-Gelle ?

« ¿La primera traducción hispana de Aulo Gelio? » est un texte de Francisco García Jurado, publié en juin 2013 sur le blog « Reinventar la Antigüedad ». La traduction française inédite publiée sur « Insula » est réalisée par Julie Chollet, étudiante en première année du Master « Traduction Spécialisée Multilingue » – TSM, de l’Université Lille 3.

Lire la suite →

Commentaires fermés sur La première traduction en espagnol d’Aulu-Gelle ?

Nommer le monde, du Pseudo-Plutarque

Nommer le monde

Il y a près de 2000 ans, un lettré anonyme de l’époque impériale a écrit en grec une œuvre inclassable : le De fluviis. Ce petit texte, longtemps attribué à Plutarque, est paru aux Presses universitaires du Septentrion, traduit, présenté et annoté par Charles Delattre, sous le titre Nommer le monde : origine des noms de fleuves, de montagnes et de ce qui s’y trouve.

Lire la suite →