Archives du mot-clé : Digital Classics

Antiquité et humanités numériques : applications des technologies numériques aux sciences de l’Antiquité (Digital Classics)

Vers un web de données antiques

Growing up is never easy

Les technologies du Web sémantique font l’objet d’un regain d’intérêt dans le domaine des études anciennes outre-atlantique. Une des principales raisons à cela tient au besoin croissant d’interopérabilité entre des masses de données souvent produites dans des formats différents, pour des besoins et des projets différents. Plusieurs initiatives anglo-saxonnes se sont engagées dans cette voie et jettent les bases d’un un “web de données antiques” (Ancient World Linked Data), un espace global de données sur l’Antiquité interconnectées à l’échelle du Web selon les principes définis par le W3C.

Lire la suite →

Antiquité et humanités numériques

Les antiquisants dans la communauté des digital humanities (en France)

L’institut des sciences humaines et sociales du CNRS a organisé en novembre dernier une journée d’études consacrée aux professionnels de l’information de la BAP F (métiers de la documentation, de la culture, de la communication, de l’édition et des TICE). Parmi les posters présentés lors de cette journée, plusieurs portaient sur des projets dans le domaine des sciences de l’Antiquité.

Lire la suite →

En cheminant dans la Rome antique

Rome Reborn 2.1 : vue sur l'arc de Constantin, le Colisée et le temple de Vénus et de Rome.

La renaissance virtuelle de la Rome impériale

Le projet Rome Reborn a récemment dévoilé un aperçu de la dernière version de son modèle numérique 3D de la Rome antique : Rome Reborn 2.1 : A View of the Current State of the Model (October 2010). La vidéo propose un survol virtuel d’environ 7 minutes au-dessus de la Ville éternelle à l’apogée de son développement urbain dans l’Antiquité (vers 320 ap. J.-C.).

Cette vidéo sera l’occasion de présenter le projet Rome Reborn et de dire quelques mots de deux initiatives françaises impliquées dans ce dernier : l’équipe ERSAM (Université de Caen) en charge du Plan de Rome, et Archéovision, la plateforme technologique 3D de l’Institut Ausonius (Université Bordeaux 3 – CNRS UMR 5607).

Lire la suite →