Archives du mot-clé : Constantinople

Que s’est-il passé à Noël, en 562 ?

Noël 562 : Consécration de Sainte-Sophie

[Constantinople. Vue de Sainte-Sophie dessinée par un artiste indigène]
[Constantinople. Vue de Sainte-Sophie dessinée par un artiste indigène]
Source: Bibliothèque nationale de France

Le 26 décembre 537, l’empereur Justinien dédie à la sainte Sagesse de Dieu (Hagia Sophia, ou Sainte Sophie) l’église de Constantinople. Ce nouvel édifice remplace deux églises détruites par un incendie en 532. En 558, à la suite de tremblements de terre survenus l’année précédente, la coupole s’effondre et Isidore de Milet se charge de la reconstruction de l’édifice, lequel est achevé à la fin du règne de Justinien. C’est en décembre 562 que Sainte-Sophie est consacrée.

Lire la suite →

Que s’est-il passé un 10 avril ?

10 avril 401 : naissance de Théodose II

Constantinople, avril 401.

C’en est fini de la crainte qu’inspirent les barbares. Le puissant parti antigermanique a gagné la partie : après le massacre de plusieurs milliers de Goths en juillet 400, Gainas est éliminé en décembre, tué par le chef hun Uldis, qui en fait porter la tête à Arcadius début janvier, comme le note la chronique de Marcellinus : Caput Gainae hastili praefixum Constantinopolim allatum est1. L’heure est aux festivités et, bientôt, symbole de l’effacement, sinon de la disparition de la menace barbare, s’élèvera, au forum Arcadii, dressée sur un socle de granite rouge, une colonne triomphale de serpentine2.

Lire la suite →

Notes du texte

  1. Marcellini v. c. comitis chronicon ad a. DXVIII continuatam ad a. DXXXIV, dans MGH-AA, Chronica Minora, II, p. 66. []
  2. Endommagée par un tremblement de terre au VIIIe s., la colonne sera finalement démolie en 1715, mais son aspect nous est connu par des dessins des XVIe et XVIIe s. Voir J.-P. Sodini, « Images sculptées et propagande impériale du IVe au VIe siècle : recherches récentes sur les colonnes honorifiques et les reliefs politiques à Byzance », dans A. Guillou, J. Durand (éd.), Byzance et les images : cycle de conférences organisées au Musée du Louvre, Paris, 1994, p. 42-94. []