Archives du mot-clé : Antiquités romaines

À propos du Temps des Romains : perception, mesure et instruments

Cadran de Bereaucourt-les-Dames (Cliché Hugo Martens)

Exposition à Amiens jusqu’au 24 mars 2013.

Le Musée de Picardie d’Amiens propose une exposition consacrée aux cadrans solaires antiques sous le commissariat scientifique de Noël Mahéo, Conservateur en charge des collections archéologiques du Musée de Picardie et de Christine Hoët-Van Cauwenberghe, Maître de conférences en Histoire romaine l’université Lille 3. À cette occasion est paru un très riche numéro des « Dossiers d’archéologie ».

Lire la suite →

À propos des « Horologia Romana »

Cadran sphérique découvert au XIXe siècle à Aquilée. Ier/IIe siècle de notre ère. Conservé à Vienne, dépôt archéologique de l’Ephesus Museum (Inv. n° 1225). Cliché : J. Bonnin, © Ephesus Museum. Avec l’aimable autorisation du musée.

Recherches archéologiques sur les instruments de mesure du temps à l’époque romaine.

Entretien avec Jérôme Bonnin

Le 5 avril 2012, Jérôme Bonnin a soutenu à l’université Lille 3 une thèse de doctorat en archéologie romaine préparée sous la direction du Professeur Javier Arce intitulée : « Horologia Romana : recherches archéologiques sur les instruments de mesure du temps à l’époque romaine. Étude typologique, urbanistique et sociale ». Le jury était composé de Messieurs Javier Arce, Filippo Coarelli, Jean-Yves Marc, Patrick Marchetti, William Van Andringa ainsi que de Monsieur Denis Savoie, membre expert, chef du département astronomie – astrophysique du Palais de la découverte. À cette occasion, Jérôme Bonnin a pu présenter ses recherches, ses résultats de travail, faire part de ses doutes et réussites. À l’issue de cette soutenance, il a été jugé digne du grade de docteur avec félicitations du jury. Nous lui avons demandé de présenter pour Insula quelques éléments explicatifs sur les recherches menées, les résultats de ces dernières et d’éventuelles pistes qu’il souhaiterait suivre.

Lire la suite →

Un « Portrait du Fayoum » à Lille

Portrait de militaire romain, région du Fayoum © Pierre Bergé & associés - 2011

 Une nouvelle acquisition du Palais des Beaux Arts de Lille.

Le Palais des Beaux Arts de Lille vient d’enrichir ses collections d’antiquités par l’acquisition d’un portrait romain provenant de la région du Fayoum (Égypte) et datant du IIe siècle de notre ère. Nous étions à la présentation et description de l’œuvre, mercredi 15 février 2012, dans les sous-sols du Musée.

Lire la suite →

Actualité de l’Antiquité / 4 : spécial Graffitis

Les murs murmurent (Bavay)

Les graffitis antiques sont à l’honneur de notre Actualité de l’Antiquité : une exposition est consacrée à ce sujet à Bavay jusqu’au 15 janvier 2012 et un petit livre est paru récemment aux éditions les Belles lettres sur les inscriptions électorales de Pompéi. Quant à la revue Antiquity, elle vient de consacrer un article à une série de graffitis retrouvés à Londinium réalisés par un groupe Punk et de poser la question sur leur légitimité comme objet archéologique …

Lire la suite →

Une nouvelle “damnatio memoriae” ?

Catalogue des portraits de la Tétrarchie

de la difficulté d’acquérir un livre sur les portraits des Tétrarques

La damnatio memoriae est un terme employé par les modernes pour définir l’effacement de la mémoire qui, à Rome, frappait les individus déchus : les portraits sculptés de ces personnes devenues infamantes pouvaient être renversés, martelés. Parmi ceux qui subirent la damnatio memoriae figure Maximien Hercule, l’un des Tétrarques : Constantin décida en effet de détruire les inscriptions faisant mention de son nom et fit supprimer toute œuvre publique représentant son image.
Aujourd’hui, c’est une autre damnatio memoriae qui frappe Maximien et l’ensemble des Tétrarques, celle de ne pas pouvoir joindre leurs portraits à ceux des Julio-Claudiens dans les rayonnages des bibliothèques publiques. Explication.

Lire la suite →