Archives de l'auteur : Gideon Nisbet

Gideon Nisbet a été enseignant et chercheur spécialiste de l’antiquité et de sa réception dans les Universités de Glasgow, Reading, Warwick et Oxford et est un expert en épigrammes antiques.

Peut-on prendre des libertés lorsque l’on traduit : réflexions d’un traducteur

Faut-il traduire littéralement les topiques présents chez les auteurs anciens, ou les remplacer par des équivalents modernes approximatifs ? Dans un article paru sur le Blog d’Oxford university press en février 2017, Gideon Nisbet, traducteur de Martial, fait part de ses réflexions de traducteur. La traduction française inédite de cet article est réalisée pour Insula par les étudiants du Master en « Traduction spécialisée multilingue » (TSM) de l’Université de Lille.

Lire la suite →

« Elle, près de qui un paon était sans éclat, un écureuil sans gentillesse »

Martial fait le deuil d’un amour perdu.

« ‘A girl who made the peacock look ugly, the squirrel unloveable’ : Martial mourns a lost love » est un texte de Gideon Nisbet, publié en novembre 2015 sur le blog de l’éditeur Oxford university Press : « OUPblog ». La traduction française inédite publiée sur « Insula » est réalisée par Céline Macke, étudiante en Master « Traduction Spécialisée Multilingue » – TSM, de l’Université Lille 3.

Lire la suite →

« Viens, si tu n’as pas d’invitation meilleure » : le guide des dîners romains selon Martial

« ‘If you have no better offer, do come’: Martial’s guide to Roman dinner parties » est un texte de Gideon Nisbet, publié en décembre 2015 sur le blog de l’éditeur Oxford university Press : « OUPblog ». La traduction française inédite publiée sur « Insula » est réalisée par Victor Gautschi, étudiant en Master « Traduction Spécialisée Multilingue » – TSM, de l’Université Lille 3.

Lire la suite →