L’École française d’Athènes valorise son patrimoine iconographique

Une base iconographique et une collection de livres.

En prolongement de l’exposition « Archéologie d’une île : 100 ans de fouilles françaises à Thasos » qui s’était en particulier tenue à l’invitation du Learning Center Archéologie/Egyptologie à Lille et à l’Université Lille 3 en 2011, un livre vient de paraître qui retrace l’histoire archéologique à Thasos à partir des ressources iconographiques de l’École française d’Athènes. L’occasion pour nous de présenter l’effort de valorisation d’un patrimoine exceptionnel entrepris par l’École à travers une nouvelle collection de livres et une base images.

Un patrimoine iconographique exceptionnel

« Le couros criophore : le torse de la statue extrait du mur de terrasse du Pythion ». 1914.© EfA
« Le couros criophore : le torse de la statue extrait du mur de terrasse du Pythion ». 1914.© EfA

L’École française d’Athènes, fondée en 1846, possède une photothèque et une planothèque dont le fonds, constitué en 1960, couvre l’ensemble des activités scientifiques de l’École, de la fin du XIXe siècle à nos jours. Au total, plus de 600.000 photographies anciennes et contemporaines, 14.000 plaques de verre, 40.000 dessins et désormais les fichiers numériques constituent la mémoire iconographique de l’ÉfA, témoignant des recherches mais encore de l’histoire de l’institution, devenant des documents scientifiques de premier ordre.

Si ces photographies, dessins, plans servent de matière aux chercheurs et se retrouvent dans diverses publications, il restait à valoriser ces ressources pour elles-mêmes et à les rendre accessibles au plus grand nombre. C’est désormais chose faite avec la création d’une base images, déjà évoquée dans Insula lors de son lancement, et d’une nouvelle collection de livres intitulée « Patrimoines photographiques » dont l’aventure thasienne constitue le premier opus.

La base « Archimages »

La base iconographique Archimages a été créée par l’École française d’Athènes avec pour objectif de mettre à la disposition des chercheurs et des curieux des images tirées de la photothèque, avec un texte descriptif en regard. Le nombre d’images proposé est encore modeste comparé à l’importance du fonds mais les documents graphiques et photographiques mis en ligne peuvent être achetés en ligne pour être utilisés dans le cadre d’une étude ou d’une publication scientifique ou commerciale, tandis que d’autres images sont mises à disposition sans filigrane, dans une définition adaptée à une utilisation uniquement pédagogique.

La collection « Patrimoine photographique »

Patrimoine photographique

Pour rendre compte de ce trésor patrimonial, l’École française d’Athènes vient de créer une nouvelle collection d’ouvrages intitulée « Patrimoine photographique ». Le premier volume est consacré à cent ans de fouilles françaises à Thasos. Écrit en français et en grec, cet élégant ouvrage présenté dans un format « à l’italienne » laisse, après une introduction volontairement succincte, une large place à l’illustration. L’album n’est assorti que de quelques commentaires.

En un respectueux hommage, le livre retrace les grandes étapes des recherches entreprises dans l’île de Thasos, depuis les fouilles menées par Charles Picard, Adolph Reinach et Charles Avezou en mai et juin 1911, s’attardant particulièrement sur l’œuvre des précurseurs et de leurs immédiats successeurs, la période contemporaine étant quant à elle à peine esquissée.

L’iconographie est exclusivement en noir et banc, y compris les quelques clichés récents, ce qui donne à cette présentation de l’archéologie française à Thasos une image d’unité et de permanence1.

Comme le soulignent les auteurs de cet ouvrage, Dominique Mulliez et Arthur Muller, qui étaient en 2011 respectivement Directeur et Directeur des études de l’EfA, à la fois « Thasiens » et « Lillois », « il ne s’agit pas d’un livre d’art mais d’un livre d’archives, accumulées au fil des générations par des archéologues, des photographes, des architectes ou des dessinateurs : l’ensemble est donc immanquablement hétérogène ».

C’est donc une heureuse initiative et une très belle entreprise éditoriale que nous voulions saluer ici : complémentaire d’une base images disponible en ligne, l’ouvrage consacré à Thasos laisse espérer de multiples prolongements possibles à cette collection, pour présenter d’autres sites, certes, mais encore pour illustrer divers thématiques comme l’évolution des méthodes de fouilles.

Pour en savoir plus

Arthur Muller et Dominique Mulliez, Cent ans de fouilles françaises à Thasos : 1911-2011 = Εκατό χρόνια γαλλικές ανασκαφές στη Θάσο : 1911-2011, (Patrimoine photographique ; 1) Ecole Française d’Athènes-Edition Olkos, 2012. ISBN 978-2-86958-246-0 (EFA) et 978-960-8154-74-2 (Olkos). [Notice Sudoc]

On pourra lire sur Insula notre billet consacré à l’exposition qui retrace Un siècle de fouilles françaises à Thasos et celui qui évoque avec Arthur Muller l’apport lillois aux fouilles françaises à Thasos.

Crédit photographique

« Le couros criophore : le torse de la statue extrait du mur de terrasse du Pythion ». 1914. © EfA. Avec l’aimable autorisation de l’École française d’Athènes.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on RedditDigg thisBuffer this page

Notes du texte

  1. Cette unité iconographique du noir et blanc peut éventuellement troubler la lecture. On pense en particulier à ces trois photographies successives du portique Nord-ouest de l’agora où les clichés remontent le temps, de 2000 à 1922, en passant par 1953. []

Lire aussi sur Insula :

Citer ce billet

Christophe Hugot, « L’École française d’Athènes valorise son patrimoine iconographique », Insula [En ligne], ISSN 2427-8297, mis en ligne le 8 août 2012. URL : <https://insula.univ-lille3.fr/2012/08/ecole-francaise-athenes-patrimoine-iconographique/>. Consulté le 21 October 2017.